COÛT DE PRODUCTION D’UN CHIOT

Vous avez le droit de savoir !

(Avant de lister les frais, il faut déjà prendre en considération les frais d’élevage des parents depuis leur arrivé à 8 semaines ou de ceux qui naissent à l’élevage jusqu’à l’âge où ils peuvent reproduire, c’est à dire : minimum 2 ans).

Pour déterminer le prix d’un chiot LEONBERG, il a été pris en compte :

Voici une liste non-exhaustive des frais.

1°) Les frais pour la maman des chiots, avant et au moment de la gestation :

– Les prises de sang et frais de laboratoire (taux de progestérone, tous les deux jours jusqu’à la période optimale de saillie). insémination artificielle si besoin.

– Le prix de la saillie et les frais de déplacements (si le mâle a été pris à l’extérieur).
– Le coût des échographies.
– La déclaration de saillie
– La nourriture pour la maman (puppy haute gamme).
– Le suivi : visites, radios et hospitalisation éventuelles, actes chirurgicaux (césarienne) produits vétérinaires nécessaires pour mise bas.
2°) Les frais pour le papa :

– Spermogramme.
– Le matériel d’insémination (en cas de nécessité).
– Les suivis vétérinaires.
– La nourriture et l’entretien

3°) Les frais pour les chiots :

– Le lait maternisé si besoin, l’eau minérale, les croquettes (puppy haute gamme) et diverses friandises.
– Les copeaux de bois.
– Le vermifuge à donner tous les 15 jours jusqu’à 2 mois.
– La vaccination
– La puce électronique.
– La visite chez le vétérinaire avec un certificat de bonne santé à l’appui.
– Les contrôles vétérinaires en ostéopathie.
– L’inscription auprès de la SCC (Inscription au LOF)

4°) Les frais de structures :

Investissements progressifs :
– dans les parcs (clôtures, jeux, parcours d’éducation canine spécial chiots ect…)
– les locaux aux normes DSV obligatoires.
– Frais d’entretien des parc (tondeuse- essence- entretien mécanique)…
– Matériels divers (caisse de mise bas, etc)
– L’eau, les produits d’entretien pour l’hygiène des bâtiments (Saniterpen – Javel au quotidien) – Lessive.
– Draps, serviettes éponges, couvertures, tapis de mise bas etc…
– L’électricité pour le confort des chiens et des chiots – lampes de chauffe infrarouges, radiateurs (pièces à maintenir entre 27 et 30°).
– Les frais de fioul pour chauffer les locaux l’hiver.
– Les frais de gas-oil, de péage et temps de déplacement etc.
– Les frais d’entretien du véhicule agrémenté par la DSV au transport d’animaux domestiques.
– Les frais de téléphone et portable
-Les frais de matériel de bureau (conseils d’élevage 35 pages)

5°) Les frais de cotisations :

Les impôts – MSA et Taxes diverses.
– Le coût de l’hébergement du site internet
– Les frais de banque (compte professionnel obligatoire)
– Les déclarations en prestation de service des saillies de nos mâles à l’extérieur.
6°) Les frais d’élevage (en amont pour tous les autres chiens, notamment les jeunes qui, nous l’espérons, deviendront de futurs reproducteurs) et les vieux chiens retraités qui restent à l’élevage ou les chiens stérilisés :

– Le coût des radios hanches + la lecture officielle
– L’inscription au club de race
– La confirmation de nos chiens
– La nourriture (toujours haute gamme) qui ne cesse d’augmenter.
– Les expositions – inscription au TAN (gas-oil, péage, transport, hébergement et nourriture ect…)
– Les toilettages éventuels
– Les nombreux frais vétérinaires….

   SANS COMPTER :

  • Le temps passé avec les chiens

  • Les éventuels clients qui viennent visiter l’élevage parfois pendant plusieurs heures.

  • La disponibilité 24/24 pour les chiots.

  • Le temps passé à l’éducation primaire de base.

  • La surveillance constante de la mère en gestation puis des chiots (dormir dans les pièces de mises bas, pour palier rapidement à un problème éventuel).

  • Les caresses et tout l’amour porté au cheptel.

Fini les vacances et petits week-end…

    TOUT CELA EST BIEN GRATUIT.  

Il a donc été déterminé un prix de 1500 euros (fin 2016) pour l’acquisition d’un chiot LEONBERG au sein de notre élevage.