LEONBERG DU TRISKEL DE STEMIDOR

ACCUEIL  LES ECHOS  LIVRE D'OR 
La Panostéite

LA PANOSTÉITE

(SOURCES DIVERSES : GOOGLE)

À ne pas confondre avec :


La Panostéite est donc une maladie fréquente inflammatoire de CROISSANCE qui atteint les os des jeunes chiens, douloureuse mais BÉNIGNE, évoluant spontanément vers la guérison, sans séquelles.


On a évoqué des causes très variées: génétique, nutritionnelles, allergique, infectieuse, hormonales, le stress… L’origine exacte de la Panostéite n’est cependant pas encore connue. Une suralimentation énergétique (impliquant une croissance trop rapide), et l’excès de calcium dans l’alimentation des chiots seraient des facteurs prédisposants, sur des chiots génétiquement prédisposés dans certaines lignées..


Elle cause une boiterie soudaine et intermittente. Elle touche particulièrement les chiots : Basset Hound, Beauceron, Berger Allemand, Berger Belge, Bouvier Bernois, Briard, Doberman, Dogue Allemand, Golden Retriver, Labrador, Montagne des Pyrénées, Rottweiller, Saint-Bernard (grande race et race géante) surtout les mâles.

Les chiens âgés de cinq à douze mois sont les plus vulnérables, bien que la maladie puisse se manifester dès l’âge de deux mois et jusqu’à l’âge de deux ans.

La Panostéite affecte habituellement les os longs, et rarement plus d’un membre à la fois.

Les épiphyses ne sont jamais concernées, contrairement à la dysplasie.


Une fois qu’un os a été touché, il est rare qu’il le soit à nouveau. Par conséquent, un chien peut boiter d’une patte pendant un certain temps, cesser de boiter, puis boiter d’une autre patte.

La plupart des chiens touchés se rétablissent sans traitement vers l’âge de deux ans ( et même avant). Jusque là, les épisodes de boiterie plus ou moins marquée et de durée variable peuvent survenir à intervalles irréguliers de deux ou trois semaines, et ils peuvent durer de quelques jours à quelques semaines. Les épisodes de boiterie peuvent se présenter de différentes façons : ainsi le chien peut boiter que légèrement, mais il peut aussi cesser complètement de se porter sur le membre touché.


À mesure que le chien vieillit, les épisodes de boiterie s’atténuent et les intervalles de rémission se prolongent. La maladie finit éventuellement par disparaître. Le patient cesse alors d’avoir mal et les signes cliniques se dissipent.


Pour diagnostiquer la Panostéite, le vétérinaire doit impérativement faire des radiographies du membre touché.

Une fois le diagnostic de Panostéite posé, votre vétérinaire pourra vous proposer un traitement, fait avant tout appel au contrôle de la douleur, le temps que la maladie régresse spontanément, pour ce faire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être utilisés pour soulager la douleur et l’inflammation.

Il est à noter cependant, que même si la médication soulage efficacement la douleur et atténue la boiterie, elle ne guérit pas la maladie. La réduction des exercices et le repos n’accélèrent pas le processus de guérison mais peuvent réduire la douleur.


Si votre chiot est atteint de la PANOSTÉITE, il faut sans tarder le «passer» aux croquettes ADULTES, car elles sont moins protéinée, en commençant par faire «moitié-moitié» puis totalement aux croquettes adultes..

Votre chiot grandira moins rapidement et : OS, TENDONS ET LIGAMENTS POUSSERONT TRANQUILLEMENT EN MÊME TEMPS... (HISTOIRE VÉCUE.......)


COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE LA PANOSTÉITE ET LA DYSPLASIE ?



Date de création : 27/03/2014 @ 18:47
Dernière modification : 30/05/2014 @ 08:00
Catégorie : ELEVAGE
Page lue 7333 fois

Réactions à cet article

Réaction n°1 par Carole le 07/04/2014 @ 18:14

Super ton article Joëlle !!! Ça peut être vraiment bien pour des gens qui rencontrent ce problème et heureusement que je t'ai eu pour aller voir et trouver ostheopathe qui a fait les bonnes investigations . Encore une fois Grace à toi !! Bisous

up Haut up


Site créé avec GuppY v4.5.19 - © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.06 seconde